Travailleur social ou travailleuse sociale (1550)

Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel

Montréal

Date de publication :

Date limite :

PÉRIODE D’AFFICHAGE : 24 mai 2023 au 23 juin 2023
TITRE D’EMPLOI : Travailleur social ou travailleuse sociale (1550)
DIRECTION : Direction service professionnel
STATUT : Temps complet temporaire
SALAIRE : Entre 27,08$ et 47,98$

 

SOMMAIRE DES RESPONSABILITÉS

Personne qui exerce des activités de conception, d’orientation, de consultation, d’actualisation, d’analyse et d’évaluation dans un ou plusieurs programmes sociaux.

* Si elle utilise ce titre réservé, la personne salariée doit fournir annuellement à l’employeur la preuve qu’elle/il est membre de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec.

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

ÉVALUATION, INTERVENTION ET ACCOMPAGNEMENT

  • Procède à l’évaluation globale de la personne (évaluation psycho-sociale) en collaboration avec l’équipe traitante, ainsi que les évaluations plus spécifiques pour l’ouverture d’un régime de protection, OEMC ou toute autre évaluation pertinente, en collaboration avec les autres membres de l’équipe impliquée;
  • Procède à l’ouverture et à la fermeture des dossiers des patients qui lui sont confiées;
  • Tient à jour les dossiers des patients selon les normes et politiques en vigueur;
  • Supporte et accompagne les usagers pour diverses tâches reliées aux finances et/ou leur vie sociale telles que : processus d’inscription à l’adulte hébergé, demandes de pièces d’identité, déménagement, paiement des factures, résiliation de bail, demande d’aide sociale, assurance emploi, démarches auprès de la SAAQ, RRQ et toute autre instance gouvernementale.
  • Complète les formulaires pertinents à la référence, à la liaison ou tout autre document pertinent en lien avec la situation du patient;
  • Assiste et supporte le patient dans ses démarches d’intégration sociale et d’intégration au travail/aux études;
  • Lorsqu’un hébergement en communauté est requis, effectue la demande pour tous les patients qui lui sont référés;
  • Intervient auprès des patients en respectant les principes de réadaptation, de valorisation des rôles sociaux et les aide à se réapproprier leur pouvoir dans les différentes sphères de leur vie et les soutien dans leur démarche de promotion de leurs droits et libertés;
  • Aide les patients à créer, à entretenir et à utiliser un réseau de soutien social;
  • Procure à la famille ou aux proches l’aide et le soutien nécessaires pour permettre l’expression de leur vécu, ceci afin de favoriser leur implication positive dans le suivi;
  • Connait, respecte et applique les politiques, règles et procédures en vigueur;
  • Note régulièrement au dossier l’évolution clinique de la personne en précisant les problématiques ciblées, les besoins, les objectifs des interventions et les résultats de ces derniers;
  • Toutes autres tâches connexes à ses fonctions en lien avec sa profession.

INTERDISCIPLINARITÉ

  • Communique à l’équipe traitante (psychiatre, coordonnateurs, infirmiers(ères), etc.) toute situation clinique inhabituelle: décompensation psychotique, hospitalisation, idées suicidaires, gestes de violence, etc.;
  • Collabore au plan d’intervention avec l’équipe traitante et au projet de vie du patient;
  • Au besoin, participe aux réunions d’équipe;
  • Participe à des discussions de cas et à l’orientation des interventions pour les patients qui lui sont référés;
  • Établit des relations de partenariat et de collaboration avec tous les membres de l’équipe multidisciplinaire, les médecins traitants, les collègues du milieu, les organismes communautaires et autres partenaires, la famille et les proches du patient.

FORMATION ET ENSEIGNEMENT

  • Collabore à l’enseignement clinique universitaire par la supervision de stagiaires de différents cycles académiques;
  • Collabore à la dispensation de programmes de formation.

PROFIL DE COMPÉTENCES

  • Connaissance des meilleures pratiques cliniques et axées rétablissement auprès des usagers ayant des troubles mentaux graves;
  • Connaissance de l’approche par les forces et de l’approche motivationnelle;
  • Connaissance des services en santé mentale et du milieu communautaire;
  • Capacité d’établir d’excellentes relations interpersonnelles et de travailler en équipe;
  • Capacité d’analyse;
  • Capacité de priorisation et d’organisation du travail;
  • Bon jugement clinique, maturité et autonomie professionnelle;
  • Flexibilité, initiative et tolérance au stress;
  • Habiletés en résolution de problème;
  • Bilinguisme, un atout.

EXIGENCES REQUISES

FORMATION

  • Doit détenir un Baccalauréat en service social.

AFFILIATION PROFESSIONNELLE

  • Doit être membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

  • Expérience pertinente (2 ans) et récente auprès d’une clientèle présentant des troubles mentaux graves;
  • Expérience de suivi dans la communauté, un atout.

CONDITIONS À L’EXÉCUTION DU TRAVAIL 

  • Doit détenir un permis de conduire valide, posséder une voiture et l’utiliser dans l’exercice de ses fonctions;
  • Tient à jour ses connaissances et ses habiletés dans son champ de compétence, identifie ses besoins de formation sur une base continue.

Nous vous remercions pour votre intérêt, mais nous contacterons seulement les personnes convoquées en test.

Les connaissances et habiletés seront évaluées sous forme de test et entrevue.

Les personnes intéressées doivent poser leur candidature par courriel ([email protected]) en faisant parvenir:

  • Une lettre de motivation ;
  • Une copie de votre curriculum vitae.

L’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel applique un programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques, les femmes et les personnes handicapées à présenter leur candidature. Les personnes handicapées peuvent également nous faire part de leurs besoins particuliers relativement au processus de sélection pour l’emploi sollicité afin de faciliter l’étude de leur candidature.