Réviseur(e) – Direction de la protection de la jeunesse

Centre de santé Inuulitsivik

Télétravail

Date de publication :

Date limite :

Le Centre de Santé Inuulitsivik, avec plus de 950 employés, fait partie du réseau de la santé et des services sociaux du Québec, région du Nunavik. Il assure à la population du territoire de la Baie d’Hudson composée d’environ 7000 personnes, des services de santé et des services sociaux de première ligne, notamment des services de prévention, d’évaluation, de diagnostic et de traitement, de réadaptation et de soutien.

De plus, il assure les services reliés à la protection de la jeunesse ainsi que la gestion, pour la région du Nunavik, du Module du Nord Québécois situé à Dorval. La mission de ce dernier étant d’accueillir les personnes inuites qui doivent recevoir des services de santé dans les hôpitaux montréalais participants. La population inuite est répartie dans sept communautés établies sur la côte de la Baie d’Hudson, de Kuujjuaraapik à Salluit.

Sommaire du poste

Sous l’autorité de la Directrice de la protection de la jeunesse, la personne utilise ses connaissances, son expérience et ses habiletés professionnelles pour réviser, sur une base périodique, la situation des enfants et des adolescents confiés au Centre de santé Inuulitsivik en vertu de la loi sur la protection de la jeunesse.

Plusieurs personnes collaborent étroitement avec le(a) réviseur(e). Périodiquement, un rapport de l’évolution de la situation d’un jeune et de celle de ses parents lui est présenté. La personne rencontre la famille, les intervenants et les partenaires concernés par la situation du jeune suivi en vertu de la Loi de la protection de la jeunesse pour faire le bilan et décider de l’orientation.

La personne révise la situation d’un enfant et décide de la poursuite ou la fermeture du dossier en vertu de la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle sanctionne le choix du régime de protection, les mesures volontaires applicables et les recommandations à être formulées à la Chambre de la Jeunesse.

La décision du réviseur(e) est notamment guidée par les recommandations de l’intervenant(e) ayant assumé l’application des mesures et la réalisation du plan d’intervention.

La révision peut être interactive, c’est-à-dire se tenir en présence des parents, de l’enfant et des partenaires. Elle peut être appelée à participer aux discussions de cas. Elle rédige les différents rapports et formulaires reliés à ses fonctions. Participe et supporte la formation des nouveaux employés. Effectue toute autre tâche à la demande de son supérieur. Possibilité de déplacements dans les communautés, au besoin. Elle est aussi une personne clef à la planification et à l’organisation de la cour, chambre de la jeunesse.

 

Exigences

  • Diplôme universitaire terminal de premier cycle en travail social ou dans une autre discipline appropriée;
  • Être membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ) ou de l’Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec (OPPQ) ou de l’Ordre des Criminologues du Québec;
  • Minimum de cinq années d’expérience de travail dans des fonctions reliées directement à l’application de la Loi sur la protection de la jeunesse;
  • Bilinguisme essentiel (Français et Anglais) autant à l’oral qu’a l’écrit;
  • Connaissance approfondie de la Loi sur la protection de la jeunesse et maîtrise du concept de protection;
  • Bonne connaissance clinique dans le domaine de l’intervention psychosociale;
  • Capacité à exercer un rôle d’autorité, leadership et autonomie professionnel;
  • Grande facilité d’expression verbale et écrite en anglais et en français;
  • Capacité de s’adapter rapidement à un milieu et à une culture différente.

Conditions et avantages

  • Poste en télétravail;
  • Temps complet temporaire;
  • 35hres/semaine;
  • Taux horaire entre $25.63 et $47.48;
  • Possibilité de déplacements au Nord, à la demande de la Directrice.

***Les professionnels qui sont actuellement dans le réseau de la santé et des services sociaux peuvent demander un congé sans solde Nordique (jusqu’à 48 mois) de leur établissement pour travailler au Nunavik***

Pour soumettre votre candidature

Nous remercions toutes les personnes qui poseront leur candidature, mais ne communiquerons qu’avec celles retenues pour une entrevue.

Les personnes intéressées doivent s’assurer que leur candidature soit reçue au bureau de Christiane Alary, AGP, à christ[email protected], au plus tard le 18 juin 2021.