Professeure régulière ou professeur régulier en formation pratique en travail social ainsi qu’en intervention sociale auprès des individus ou des familles

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Mont-Laurier

Date de publication :

Date limite :

CONCOURS 2024-08

L’École de travail social souhaite contribuer activement à l’avancement de la société québécoise dans le domaine de l’intervention sociale. Avec un corps professoral engagé en recherche et sur le terrain, autant au Québec qu’à l’échelle internationale, l’École de travail social permet le développement d’expertises diverses. La protection de la jeunesse, les familles immigrantes et les réalités autochtones sont des piliers forts de l’École, et grâce aux travaux et aux projets effectués en collaboration avec le milieu, elle offre aux étudiantes et étudiants des formations actuelles basées sur des situations réelles.

L’enseignement offert au 1er et au 2e cycles allie théorie et pratique. Des programmes en travail social sont offerts aux campus de Rouyn-Noranda et de Val-d’Or ainsi qu’au centre de Mont-Laurier. Plusieurs projets en lien avec l’enseignement, la recherche et les services à la collectivité sont développés en collaboration avec des partenaires du milieu à l’échelle régionale, mais également nationale et internationale, notamment en France, en Belgique, en Suisse et au Chili.

Votre rôle

La personne retenue sera appelée à intervenir dans l’ensemble des programmes de l’École de travail social, particulièrement au centre de Mont-Laurier. Elle devra assurer l’encadrement des stagiaires et animer des séminaires d’intégration des savoirs. Outre la formation pratique, elle devra dispenser des cours dans le domaine de l’intervention sociale auprès des individus ou des familles.

La personne retenue devra effectuer de la recherche dans son domaine de spécialisation et sera appelée à assumer certaines tâches d’ordre administratif. Elle pourrait notamment se voir attribuer la responsabilité de la formation pratique en travail social.

  • Exigences
  • Détenir un doctorat en travail social ou un diplôme universitaire en travail social et un doctorat dans un domaine connexe; Les candidatures des personnes sur le point de terminer leur doctorat seront aussi considérées.
  • Posséder une expérience pertinente dans les milieux de pratique en travail social d’au moins 5 ans.

Ou

  • Détenir une maîtrise en travail social et une expérience en intervention sociale d’au moins 10 ans en travail social
  • S’engager à réaliser un projet annuel de perfectionnement professionnel permettant une mise à jour de sa pratique.

Et dans les deux cas

  • Posséder une expérience de supervision de stage ou de supervision clinique auprès d’intervenantes ou d’intervenants.
  • Maîtriser le français à l’oral et à l’écrit, le français étant la langue de travail et d’enseignement. 
  • Autres critères considérés comme un atout :
  • Posséder une expérience en enseignement universitaire ou postsecondaire.
  • Détenir un dossier de recherche constitué.
  • Avoir démontré une préoccupation marquée pour la contribution au développement du milieu local et la volonté de s’y intégrer concrètement et activement.
  • Connaissances des réalités autochtones et intérêt sur le travail avec les communautés autochtones.
  • Maîtrise de la langue anglaise.
  • Détenir une bonne maîtrise du numérique.
  • Être membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, un atout.

Pour postuler

Toute candidature sera traitée de manière confidentielle.

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae; une lettre de motivation dans laquelle elles décriront notamment leur vision de l’enseignement et les grandes orientations de leur programmation de recherche proposée, deux lettres de recommandation, et le diplôme de doctorat, et, sur une base volontaire le Formulaire d’accès à l’égalité en emploi, en spécifiant le numéro du concours, avant 16 h, le 23 février 2024 à :

Isabelle Chouinard, directrice

École de travail social

Courriel : [email protected]

 

Traitement Lieu de travail Entrée en fonction
Le traitement est établi en fonction des qualifications et de l’expérience de chaque personne selon la convention collective en vigueur. Mont-Laurier,

Laurentides

1er juin 2024