Intervenant(e) psychosocial(e) pour le milieu agricole en Outaouais (2 postes)

Écoute agricole

Télétravail ou autre (à discuter), Région de l'Outaouais

Date de publication :

Date limite :

Mise en situation :

En Outaouais, plusieurs producteurs agricoles se sont enlevé la vie depuis un an. Ça nous a malheureusement démontré, une fois de plus, à quel point la santé mentale est un enjeu de taille dans la communauté agricole. En effet, au Québec, c’est 1 agriculteur sur 2 qui souffre de détresse psychologique élevée, comparativement à 1 personne sur 5 dans la population en général (Lafleur, 2006).
Les agriculteurs font face tous les jours à de nombreux défis et 2020 fut une année particulièrement difficile, notamment à cause de la COVID-19 ainsi que des nombreuses sécheresses. Passionnés par leur travail, les producteurs et productrices agricoles oublient trop souvent de prendre soin d’eux-mêmes et la détresse peut s’installer.
Depuis plus d’un an, Écoute agricole travaille activement pour offrir un service de travailleur de rang en Outaouais, en mettant à profit son expertise développée dans les Laurentides.
Connaissant bien les réalités du milieu agricole, ces intervenants psychosociaux se déplacent sur les fermes pour accompagner et aider les producteurs et productrices agricoles qui vivent des moments difficiles, ainsi que leurs familles et employés. Ce service d’intervention et de prévention est confidentiel et gratuit. Il permet d’aller vers les producteurs, de parler avec eux de leur bien-être et de les aider à trouver des solutions adaptées à leur situation et à leur ferme.

L’Organisme :

Depuis 2015, Écoute agricole a pour mission d’offrir un service de première ligne d’écoute et d’accompagnement aux personnes provenant du milieu agricole qui vivent des problématiques psychosociales. Grâce à une approche proactive et adaptée au milieu agricole, l’organisme intervient auprès de ces personnes et sensibilise le milieu sur la santé mentale dans le but de prévenir la détresse psychologique et de favoriser le bien-être.

Un travailleur de rang :

  • Intervient auprès des personnes ayant besoin d’aide en leur offrant un service d’écoute et d’accompagnement gratuit, confidentiel et personnalisé ;
  • Fait la liaison entre les agriculteurs et les services d’aide appropriés ;
  • Offre des interventions dans le milieu de vie des agriculteurs, soit sur leur ferme ou à leur domicile ;
  • Aide les personnes à définir leurs besoins et les accompagne dans la résolution de problèmes en assurant un suivi ;
  • Sensibilise le milieu agricole, la population et les intervenants en santé de la région sur les enjeux de la santé mentale en agriculture afin de démystifier le sujet et contrer la stigmatisation.

Deux postes à combler :

Temps complet : 35 heures / semaine
Lieu de travail : Télétravail ou autre (à discuter)
Territoire couvert : Région de l’Outaouais divisée en deux postes
Salaire : 20$/h à 22$/h (selon votre expérience)

Principales responsabilités :

Sous la responsabilité de la direction, les intervenants psychosociaux interviennent comme « travailleurs de rang » (TR). Le TR offre du soutien à la clientèle visée tout en préconisant un suivi adapté à différents types de problématiques. Ces personnes devront répondre aux demandes d’aides, aux références et devront également faire des visites sur les fermes afin de créer un lien de confiance avec les agriculteurs et les agricultrices, dépister les problématiques psychosociales et répondre aux demandes qui en découleront. Elles seront appelées à concevoir et exercer des activités d’évaluation, d’analyse et d’accompagnement dans le milieu agricole. Dans le cadre de leur fonction, elles seront amenées à participer aux différentes activités agricoles (soupers, assemblées, forum ou foires agricoles, etc.) par leur présence, en y tenant un kiosque ou en présentant une conférence.

Exigences :

  • Technique ou Baccalauréat en travail social ou toute autre formation pertinente;
  • Expérience professionnelle auprès de la clientèle adulte en santé mentale ou autre;
  • Capacité à évaluer et gérer les situations de crise, un atout;
  • Intérêt pour le milieu agricole;
  • Connaissance du milieu communautaire et du réseau de la santé et des services sociaux;
  • Voiture et permis de conduire valide requis;
  • Bilinguisme obligatoire.

Habiletés et aptitudes :

  • Faire preuve d’écoute active, d’autonomie, d’initiative, d’organisation et d’adaptation;
  • Maitrise de la suite Office et des réseaux sociaux (Facebook);
  • Excellente communication verbale et écrite en anglais et en français.

Pour postuler :

Nous vous invitons à consulter notre site web pour plus d’information :
Envoyez votre curriculum vitae et une lettre de motivation avant le 9 novembre à 9h à :
Magali Noiseux-Laurin, directrice générale: directio[email protected].
Vous pouvez également nous contacter au 438-354-2476 pour toutes questions sur les postes.