Registre des étudiants

Toutes les demandes d’admission et les premières inscriptions au tableau de l’Ordre se font désormais exclusivement en ligne.

Pour toute première inscription au tableau, veuillez vous rendre à la section Soumettre une demande au bas de cette page.

Les étudiants ayant complété tous les cours requis de leur programme et étant en attente de leur relevé de notes final ne sont pas visés par ce règlement et doivent déposer une demande d’admission à l’Ordre.

Une inscription à ce registre permet l’exercice, par des étudiants inscrits aux programmes universitaires ou aux personnes en processus d’admission par voie d’équivalence à l’OTSTCFQ (sous-certaines conditions), des activités professionnelles réservées aux membres de l’Ordre dans le cadre d’un emploi rémunéré.

Afin de répondre aux besoins criant d’accès aux services sociaux au Québec, l’Ordre autorise actuellement et de façon exceptionnelle certains étudiants et des candidats à l’admission par voie d’équivalence en travail social et en thérapie conjugale et familiale d’exercer des activités professionnelles réservées aux membres de l’Ordre dans le cadre d’un emploi rémunéré s’ils respectent certaines conditions.

Lorsqu’il agit hors du cadre d’un programme d’études, d’un stage ou d’une formation, un étudiant inscrit à un programme d’études donnant accès au permis de l’Ordre ou un candidat à l’admission par voie d’équivalence qui possède les connaissances et les habiletés nécessaires peut exercer les activités professionnelles réservées aux membres à la condition d’être supervisé. Cette personne doit également être inscrite au registre tenu par l’Ordre à cette fin.

Cette autorisation temporaire prendra fin à la première occurrence, soit l’obtention du grade donnant accès au permis de l’Ordre, la fin du contrat de travail, l’abandon du programme d’études ou la réalisation des exigences pour l’admission au tableau de l’Ordre En principe, l’inscription au registre étudiant a une durée maximale d’un an.

Règlement applicable :

Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par des personnes autres que des travailleurs sociaux (C-26, r. 281.2)

Cette autorisation vise:

En travail social, l’étudiant ou le candidat à l’admission par voie d’équivalence : 

  1. Qui a complété un minimum de 2 ans d’études à temps plein du baccalauréat en travail social au Québec ou dans une autre province canadienne

Ou

Qui a réussi l’ensemble des cours théoriques dans le domaine du travail social dans le cadre d’une maitrise en travail social au Québec ou dans une autre province canadienne

Ou

Qui a complété les 45 crédits énumérés à l’article 2 du Règlement sur les normes d’équivalence pour la délivrance d’un permis de travailleur social de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec et requis pour la reconnaissance de diplôme ou de formation par voie équivalence

Et

  1. Qu’il lui reste un maximum de 350 h de formation pratique pour compléter le stage universitaire ou les heures de formation pratique demandées pour obtenir une reconnaissance d’équivalence de diplôme ou de formation pour la délivrance d’un permis par l’OTSTCFQ.

Et

  1. Dans le cadre de la formation pratique l’étudiant ou le candidat à l’admission:
  • Évolue de façon satisfaisante dans son milieu de stage
  • A été amené à exercer sous supervision dans le cadre de son stage ou de sa pratique professionnelle l’activité réservée pour laquelle il demande l’inscription au registre étudiant.

Autres conditions :

L’étudiant ou le candidat à l’admission par voie d’équivalence qui souhaite s’inscrire au registre des étudiants a suivi une formation dispensée par l’OTSTCFQ portant sur les aspects déontologiques liés à l’exercice de la profession de travailleur social ou de thérapeute conjugale et familiale au Québec et il s’engage à suivre une formation d’appoint dispensée par l’OTSTCFQ relative à l’activité réservée pour laquelle l’inscription au registre des étudiants est demandée lorsque cette formation est obligatoire aux membres de l’OTSTCFQ exerçant cette activité réservée. Et ce, dans un délai de 6 mois sous peine d’être retiré du registre.

Conditions relatives à la supervision :

Lors de son entrée en fonction, le candidat bénéficie de la supervision directe par un travailleur social qui remplit les exigences du Règlement. La supervision peut être réalisée de façon individuelle, en groupe ou à distance. Le superviseur s’assure que la personne inscrite au registre respecte les Normes générales de l’exercice de la profession de travailleur social. Le superviseur est imputable des services directs offerts et dispensés aux clients dont les dossiers lui ont été confiés, quand le supervisé est un étudiant sur le registre des étudiants (OTSTCF, 2010, p. 17). Selon les articles 7 et 10 du Code de déontologie des membres de l’OTSTCF, le superviseur a donc un devoir de compétence et est responsable de s’assurer que toute personne qu’il supervise dans l’exercice de sa profession est qualifiée et compétente pour les tâches qu’il lui confie. Il revient donc au superviseur de convenir avec le supervisé du cadre de la supervision, notamment des heures qui y seront consacrées au regard du profil de ce dernier, des activités professionnelles attendues de sa part et du contexte de pratique dans lequel elles s’inscrivent. Il informe dans un meilleur délai l’OTSTCFQ s’il n’est plus en mesure d’assumer ses responsabilités à titre de superviseur.

La supervision est un processus de réflexion interactif, continu et formel entre un superviseur et un supervisé portant sur l’analyse de la pratique de ce dernier.  Elle vise l’intégration des valeurs de la profession et l’approfondissement de connaissances et de compétences liées à celle-ci, ce qui favorise le renforcement de l’identité et du jugement professionnels. Elle soutient la qualité des services, contribue au développement professionnel et accroit la protection du public. La supervision est une activité professionnelle que l’on retrouve dans le Référentiel de compétences des travailleurs sociaux. (Guide sur la supervision professionnelle des travailleurs sociaux, OTSTCFQ, 2010, p.6)

Le Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par des personnes autres que des travailleurs sociaux explicite les conditions que le superviseur doit remplir :

1°  il est membre de l’Ordre, titulaire du permis de travailleur social;

2°  il n’a fait l’objet d’aucune sanction du conseil de discipline de l’Ordre ou du Tribunal des professions;

3°  il n’a pas fait l’objet d’une décision du Conseil d’administration de l’Ordre lui imposant un stage ou un cours de perfectionnement, une limitation ou une suspension de son droit d’exercer des activités professionnelles ou la radiation du tableau de l’Ordre, au cours des 5 années précédant la date à laquelle il doit agir comme superviseur.

DOCUMENTS À JOINDRE

  1. Relevé officiel de notes
  1. Pour les étudiants en travail social d’une université québécoise ou canadienne, attestation de l’université confirmant la complétion de deux années de formation en travail social ou de l’ensemble des cours théoriques
  1. Attestation de formation pratique du superviseur ou de l’établissement d’enseignement confirmant :
  • Le nombre d’heures de formation pratique en travail social complété
  • L’évolution satisfaisante dans le milieu de stage, et
  • L’exposition clinique à l’activité réservée pour laquelle le candidat demande l’inscription au registre étudiant.
  1. Lettre d’engagement à suivre une formation d’appoint relative à l’activité réservée lorsque cette formation est obligatoire aux membres de l’OTSTCFQ exerçant cette activité.
  1. Lettre d’embauche avec la confirmation de l’offre de supervision clinique.
  1. Attestation de complétion de la formation portant sur les aspects déontologiques liés à l’exercice de la profession de travailleur social au Québec (actuellement cette formation est intitulée : « Le Code de déontologie des membres de l’OTSTCFQ : un référent incontournable pour l’agir professionnel »)

SOUMETTRE UNE DEMANDE

Veuillez déposer votre demande en ligne en sélectionnant l’autorisation de pratique : Registre des étudiants.

Partager