37-23-156 / Isabelle Lavoie c. Annie Jourdain / Radiation temporaire *

Publié le

Date d'entré en vigueur :

Date de fin :

Prenez avis que le 28 mars 2024, le Conseil de discipline de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec a imposé à Annie Jourdain, travailleuse sociale, les sanctions suivantes :

Sous le chef 1 : Une période de radiation d’un mois;

Sous le chef 2 : Une période de radiation de six semaines;

Sous le chef 3 : Une amende de 2 500 $.

Le Conseil a également condamné l’intimée à payer tous les déboursés de la cause prévus à l’article 151 du Code des professions.

Annie Jourdain a été reconnue coupable d’avoir commis des infractions au Code de déontologie des membres de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec et au Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (RLRQ, c. C-26, r. 297), tel qu’il appert de la plainte portant le numéro 37-23-156, déposée au greffe de discipline, le 3 août 2023.

La plainte disciplinaire portée contre l’intimée est ainsi libellée :

Chef 1 :

À Québec, entre le ou vers le 3 septembre 2020 et le ou vers le 23 janvier 2023, a transgressé les frontières professionnelles en établissant et en entretenant une relation personnelle et amicale avec Monsieur X, un client qu’elle suivait alors en psychothérapie, commettant ainsi une infraction aux dispositions de l’article 3.05.03 du Code de déontologie des membres de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, RLRQ c C-26, r. 286, de l’article 33 du Code de déontologie des membres de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, RLRQ c C-26, r 286.1;

Chef 2 :

À Québec, entre le ou vers le 25 juin 2019 et le ou vers le 23 janvier 2023, n’a pas exercé sa profession de travailleuse sociale conformément aux normes de pratique généralement reconnues en matière d’évaluation et de gestion du risque suicidaire de son client, Monsieur X, commettant ainsi une infraction aux dispositions de l’article 3.01.07 du Code de déontologie des membres de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, RLRQ, c C-26, r 286 et de l’article 7 du Code de déontologie des membres de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, RLRQ c C-26, r 286.1;

Chef 3 :

À Québec, entre le ou vers le 25 juin 2019 et le ou vers le 23 janvier 2023, a omis de consigner au dossier de son client, Monsieur X, les informations prévues par règlement et n’a pas tenu son dossier de façon conforme aux normes généralement reconnues dans la profession, commettant ainsi une infraction aux dispositions de l’article 3 du Règlement sur la tenue de dossiers et des cabinets de consultation de l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, RLRQ c. C-26, r. 297.

 

Annie Jourdain est donc radiée temporairement du tableau de l’Ordre pour une durée de six semaines, et ce, à partir du 9 mai 2024.

* Une personne visée par une limitation ou une suspension du droit d’exercer des activités professionnelles peut ne plus être membre de l’Ordre. Pour vérifier si une personne est toujours inscrite au tableau de l’Ordre, veuillez consulter la section Vérifier le droit d’exercice